Insectus

Forum d'aide à l'élevage et l'identification des insectes!
 
CalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionFAQ

Partagez | 
 

 Les grillons poussés au suicide par ver parasite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darwin
Amateur d'insectes
Amateur d'insectes
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Les grillons poussés au suicide par ver parasite   Lun 24 Mai - 12:55


Les chercheurs du laboratoire Génétique et évolution des maladies infectieuses (CNRS – IRD, Montpellier) étudient une curieuse association entre un groupe de vers parasites, les nématomorphes, et leur hôte, les orthoptères (grillons, sauterelles). Quand ils passent du stade larvaire au stade adulte, ces parasites obligent leur hôte à se « suicider » en se jetant à l'eau. Les chercheurs viennent de mettre en évidence le dialogue moléculaire qui s'instaure entre le parasite et son hôte avant, pendant et après le « suicide » de l'insecte.

Les chercheurs du laboratoire Génétique et évolution des maladies infectieuses (CNRS – IRD, Montpellier) étudient une curieuse association entre un groupe de vers parasites, les nématomorphes, et leur hôte, les orthoptères (grillons, sauterelles). Quand ils passent du stade larvaire au stade adulte, ces parasites obligent leur hôte à se « suicider » en se jetant à l'eau. Les chercheurs viennent de mettre en évidence le dialogue moléculaire qui s'instaure entre le parasite et son hôte avant, pendant et après le « suicide » de l'insecte. Ils avancent ainsi dans la compréhension des phénomènes qui permettent à un parasite de modifier le comportement de son hôte en agissant sur le fonctionnement du système nerveux. Ces résultats sont en ligne sur le site des Proceedings of the Royal Society of London B.


Dans de nombreuses associations hôtes-parasites, les hôtes infectés présentent par rapport aux individus sains des modifications phénotypiques marquées - différences de comportement ou de morphologie - qui sont souvent adaptatives pour le parasite : elles augmentent la probabilité qu'il soit transmis d'un hôte à un autre, ou que ses stades infestants soient libérés dans un habitat favorable. On parle ainsi de manipulation parasitaire. Pour comprendre ces phénomènes, il est important d'étudier d'un point de vue évolutif l'expression des génomes en confrontation et les messagers moléculaires échangés.

Les nématomorphes, ou gordiens, constituent un groupe de vers parasites d'environ 300 espèces largement réparties sur la planète. Au stade larvaire, ce sont des parasites internes d'arthropodes terrestres comme les orthoptères (grillons, sauterelles). Au stade adulte, ils sont en revanche libres et aquatiques dans les ruisseaux et rivières. Au terme de leur développement, ils atteignent une taille considérable par rapport à leur hôte (voir photo) et doivent alors impérativement rejoindre le milieu aquatique pour la reproduction. En 2002, les chercheurs du groupe « Organismes parasitiquement modifiés » du laboratoire Génétique et évolution des maladies infectieuses (CNRS-IRD) avaient montré et même filmé sur le terrain et au laboratoire que ces parasites manipulaient le comportement des insectes hôtes (au moins 9 espèces d'orthoptères) obligeant ces derniers à se « suicider » en se jetant à l'eau.

Ils viennent d'étudier de façon simultanée le protéome (ensemble des protéines produites à un instant donné) du ver et celui du cerveau des insectes à trois instants stratégiques du « suicide » : avant, pendant et après le saut de l'insecte dans l'eau et l'émergence du parasite. Une telle approche a permis pour la première fois de suivre en direct le dialogue moléculaire aboutissant à la manipulation du comportement de l'hôte par son parasite. Cette étude a tout d'abord révélé l'existence de protéines intervenant dans le développement du système nerveux central de l'insecte, de son rythme circadien, de sa géotaxie et aussi dans l'activité de ses neurotransmetteurs. Plusieurs protéines dont la fonction est encore inconnue ont également été mises en évidence. En ce qui concerne les nématomorphes, les chercheurs ont à présent la preuve qu'ils sont capables de produire des molécules neuroactives mimétiques, c'est à dire comparables en structure à celles produites par les insectes eux-mêmes, et de les sécréter dans le système nerveux central de leurs hôtes.


Les chercheurs s'orientent à présent vers des expériences de micro-injection dans le but d'induire le comportement suicidaire chez des insectes sains. Ils tentent également de vérifier si toutes ces molécules d'intérêt sont retrouvées au sein des diverses associations insectes-nématomorphes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
insectus
Admin
Admin
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 10/05/2010
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Les grillons poussés au suicide par ver parasite   Lun 24 Mai - 13:08

Lorsque J'étais a Serre-Chevalier dans les Alpes, J'ai vu un de ces ver sortir d'un grillon mort au milieu de la route. Il n'avait sans doute pas eut le temps de se suicider par la noyade. J'étais jeune je ne savais pas ce que c'était, ça m'avais choqué (en plus l'odeur que ça dégageait était immonde), puis j'avais lu un article dessus dans Science et Vie. C'est vraiment incroyable comment ces vers peuvent littéralement prendre le contrôle du cerveau du Grillon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.insectus.fr
boomer93
Amateur d'insectes
Amateur d'insectes
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/05/2010
Age : 32
Localisation : 93

MessageSujet: Re: Les grillons poussés au suicide par ver parasite   Lun 24 Mai - 19:47

Shocked Alors ça c'est incroyable. Imaginez si on fait des recherches sur le fameux dialogue moléculaire entre le ver et son hôte avec les être humains, quelle arme redoutable. Les ennemis se suicident en se jetant à l'eau. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lordfly
Initié aux insectes
Initié aux insectes
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Les grillons poussés au suicide par ver parasite   Lun 24 Mai - 22:17

ça fait froid dans le dos.

boomer93 a écrit:
Shocked Alors ça c'est incroyable. Imaginez si on fait des recherches sur le fameux dialogue moléculaire entre le ver et son hôte avec les être humains, quelle arme redoutable. Les ennemis se suicident en se jetant à l'eau. Rolling Eyes

Arrêtes tu vas inspirer des scientifiques fou xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WERBER
Initié aux insectes
Initié aux insectes
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Les grillons poussés au suicide par ver parasite   Jeu 27 Mai - 19:30

C'est dégoûtant et intéressant à la fois Suspect

Comment arrive le ver a l'intérieur du grillon en premier lieu? (j'ai pas trop compris)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aakam
Initié aux insectes
Initié aux insectes
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: Les grillons poussés au suicide par ver parasite   Jeu 27 Mai - 22:50

J'ai vu ça dans Science & Vie aussi! C'est dans ce que le Grillon mange, il se trouve les oeufs du vers il me semble. Par contre je ne me rappel pas du procédé exacte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les grillons poussés au suicide par ver parasite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les grillons poussés au suicide par ver parasite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bébé grillons
» poussée d'acnée ?*guérie*
» trop de grillons?
» Suicide de Betta
» Les grillons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Insectus :: Elevage de Grillons, sauterelles, criquets-
Sauter vers: